Main menu

Il est passé, le temps où tombent les feuilles.

Le bleu des cieux s’est troublé.

Seuls les cerisiers attendent encore la neige

Leur feuillage terne s’alourdit.

 

Les mésanges agitées se sont tues.

Les mares sont prises par la glace, elles étincellent,

Et un brouillard argenté s’étale

Au-dessus de l’étang que le gel épargne encore.

Print Friendly, PDF & Email

Песни на стихи Дмитрия Мизгулина