Main menu
0:00
0:00

L’hiver peut bien régner dehors,

Chez nous on a l’habitude.

Le grand froid. Une débauche de neige.

Et la nuit? La nuit, on rêve de l’été.

 

Il fait chaud. Au-dessus de moi l’ombre secourable

N’a pas un frémissement.

Je ne sais plus depuis combien de jours

Je m’enivre de silence,

 

Depuis combien de jours

J’ai cessé d’entendre ces papotages.

Le souffle du Ladoga

Emplit le verger.

 

Toi, et c’est plus vrai qu’un rêve,

A nouveau tu descends  les trois marches, tu viens vers moi…

Une pomme est tombée d’un arbre

Et a roulé dans l’herbe…

Print Friendly, PDF & Email