Main menu
0:00
0:00

Septembre. Il pleuvait. Le golfe miroitait.

Le vent sifflait dans les pins.

Seule une voile mélancolique a frémi,

Puis, brutalement, a disparu dans le brouillard bleu.

Et nous deux, soudain silencieux, nous étions là, debout,

Et une étoile terne n’en finissait pas de s’éteindre.

Est-ce que j’ai vécu cela ? Est-ce que je l’ai vécu ? Difficile à croire.

Est-ce que je le revivrai un jour ? Non, jamais.

Et pourtant, sans raison, me reviennent

Les pins dans le vent et le quai désert.

Et j’appelle maintenant bonheur

Ces instants jadis ignorés.

Print Friendly, PDF & Email